Aînés en perte d'autonomie

L'EHPAD EPMS Bellevue est un établissement public médico-social situé sur la commune de Bazouges La Pérouse. Il propose un lieu de vie permanent et assure un accompagnement pour des personnes en perte d'autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

Présentation générale

L’établissement accueille des personnes âgées en perte d’autonomie, des personnes handicapées vieillissantes présentant un handicap psychique ou mental, et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées. L'accompagnement est adapté en fonction du degré d’autonomie du résident, de sa pathologie, en fonction de ses demandes et souhaits spécifiques.

L’établissement est ouvert 24h sur 24, 365 jours par an. Il assure une prise en charge globale des prestations en matière d’hébergement, de restauration, de soins et d’animations.

Missions et publics accueillis

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique en faveur des personnes âgées dépendantes et des personnes handicapées vieillissantes, trois missions sont confiées à l'EHPAD de l'EPMS Bellevue par les autorités de tutelle (ARS et Département) :

L'accueil et l'accompagnement de personnes handicapées vieillissantes présentant un handicap psychique et/ou mental pour une capacité de 30 places, dans une Maison de Retraite Spécialisée : "Castel".

L'accueil et l'accompagnement de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées pour une capacité de 12 places dans le service : "Chataigneraie".

L'accueil et l'accompagnement de personnes âgées dépendantes pour une capacité de 51 places dans une Maison de Retraite Médicalisée avec les services suivants : 

  • Blés d’Or
  • Pommeraie
  • Grand Chemin

L'EHPAD au quotidien

Un projet de vie personnalisé

A son arrivée dans l'établissement, chaque résident co-construit un projet de vie personnalisé avec son entourage et l'équipe de professionnels. Les besoins, les attentes et les souhaits de la personne accueillie sont formalisés dans ce document. Il est une référence pour l'ensemble des intervenants dans l'accompagnement.

Le confort

Une équipe de cuisiniers prépare sur place l'ensemble des repas des résidents en liaison chaude et veille à l'équilibre alimentaire et à la découverte des saveurs. Tout est mis en oeuvre pour que le repas demeure un moment de plaisir.

Le linge des résidents est également traité sur place de sorte à prendre soin des vêtements "comme à la maison".

 

L'animation

Pour le bien-être des résidents, une équipe d'animation oeuvre au quotidien et propose différentes activités sur place, des sorties, des échanges culturels avec des intervenants extérieurs, des échanges inter-générationnels également. Les personnes accueillies sont ainsi sollicitées pour toujours plus d'ouverture sur l'extérieur.

Éléments d’histoire

2021

Après une période de direction commune avec le Centre Hospitalier des Marches de Bretagne de 2017 à 2019, les deux établissements rejoignent les Etablissements Publics d’Hallouvry en 2021.

2014

Un nouveau bâtiment est construit pour accueillir l’ensemble des résidents du Foyer de Vie sur un seul lieu.

2005

Une unité Alzheimer ouvre ses portes

2004

La maison de retraite devient un EHPAD

1998

En 1998 sont créés 30 places de Maison de Retraite Spécialisée, afin de faciliter le passage des résidents du Foyer de Vie en maison de retraite.

1993 

L’hospice est transformé en deux établissements publics autonomes distincts en 1993 : Maison de Retraite et Foyer de Vie.

1975

L'établissement construit une nouvelle aile réservée aux personnes âgées ; et développe des places de cure médicale. En parallèle, 40 places sont mises en place pour l’accueil de jeunes adultes provenant de structures psychiatriques. Elles sont ensuite complétées par la création d’ateliers, permettant le développement d’activités occupationnelles.

1938

L’établissement est transformé en hospice en 1938. Il accueille alors des personnes âgées et dispose de quelques lits pour des enfants orphelins présentant un handicap mental léger.

1920

La gestion de cette maison est confiée à une congrégation religieuse jusqu’aux années 1920, avant d’être assurée par des personnels laïques.

1836

L’origine de l’EHPAD Villecartier et du Foyer de Vie le Village remonte à 1836, date à laquelle est ouverte une « Maison de Charité », à l’initiative d’habitants de la commune de Bazouges la Pérouse, afin d’offrir « asile aux vieillards, infirmes les plus délaissés et éducation gratuite aux jeunes filles de la classe indigente. »

Foire aux questions (FAQ)

Accèdez à la FAQ

Droits des usagers

En savoir plus

Cinq établissements pour une même vision : protection et bien-être des enfants et des adultes.